Pourquoi le chauffage électrique fait-il baisser le label du certificat PEB ?

Label du certificat PEB : comprendre l’impact négatif du chauffage électrique sur le score

Lors du processus de détermination du label d’un certificat PEB, plusieurs éléments entrent en ligne de compte. Certains facteurs améliorent le score final, d’autres pénalisent. Tel est le cas du chauffage électrique.

Pourquoi le chauffage électrique fait-il baisser le label du certificat PEB

Pourquoi le chauffage électrique fait-il baisser le label du certificat PEB

Découvrez la raison pour laquelle le chauffage électrique a un impact négatif sur le label de votre certificat PEB.

Label du certificat PEB : Rappel

Détermination du label d’un certificat PEB

La détermination du label d’un certificat PEB prend en considération plusieurs éléments. Il y a donc le dispositif de chauffage, mais aussi :

  • Le volume du bâtiment ;
  • L’enveloppe de votre habitation (le toit, les murs, les sols, etc.) ;
  • L’isolation ;
  • L’eau chaude sanitaire ;
  • La ventilation,
  • L’énergie renouvelable.

Quels résultats ?

Après le passage d’un certificateur agréé qui vérifie chacun des éléments cités précédemment, des informations spécifiques sont entrées dans un logiciel dédié. Ce dernier détermine automatiquement le label du certificat PEB, en tenant compte des paramètres introduits. Le score va de A à G (respectivement économe et énergivore).

Pour sa part, le chauffage influe donc sur le résultat final et si votre maison est dotée d’un système électrique, votre label de certification PEB risque d’être mauvais. Pourquoi ?

Impact du chauffage électrique sur le label d’un certificat PEB : une trop forte consommation d’énergie

L’impact du chauffage électrique sur le label d’un certificat PEB est néfaste. Ceci tient du fait que l’énergie électrique affiche un faible rendement.

Concrètement, une quantité d’énergie primaire 2,5 fois plus importante est nécessaire pour fournir la même quantité d’énergie qu’un dispositif fonctionnant au mazout ou au gaz.

Étant donné que la détermination du label d’un certificat PEB tient compte de la production en énergie en amont, le chauffage électrique, qui est particulièrement vorace en termes de consommation énergétique, affecte négativement le résultat final.

Cette pénalisation du label d’un certificat énergétique se ressent valable même pour les logements qui font appel à des systèmes de chauffage électrique à la pointe de la technologie équipés d’une sonde de régulation et d’un dispositif à accumulation.

Credit Photo : © Dan – FreeDigitalPhotos.net

Ceux qui ont aimé cet article ont apprécié également ceux-ci :

Demande de devis gratuit pour un certificat énergétique PEB

Nom* :
Téléphone* :
Mail* :
Habitation* :
Code Postal* :
Demande d'attestation électrique.
Nous ne cèderons, ni revendrons vos données à quiconque sans votre autorisation.

Mots-clés utilisés pour rechercher cet article :

    peb chauffage electrique

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article sur Twitter ou sur Facebook, ou de mettre un petit +1 chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous, s'il vous a plu ! Merci d'avance.

Ce contenu a été publié dans Générale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *